Une table ronde entre Ajay Chowdhury, Manu Joseph et Vikas Swarup, animée par Hélène Fischbach, directrice du Festival International Quais du Polar.
L’Inde anglaise et les métropoles de Mumbai, Calcutta ou Delhi sont des sources d’inspiration inépuisables pour le roman policier, social, historique ou à suspense. Le genre en Inde n’est pas nouveau. Il s’exprime dans toutes les langues régionales du pays. Vecteur de récits historiques ou de critique sociale actuelle, il est de Londres à Bombay, un puissant outil de lutte contre les fantômes du passé et du présent. 

Ajay Chowdhury, auteur et metteur en scène.

Manu Joseph, écrivain et journaliste.

Vikas Swarup, auteur et diplomate.