Une table ronde entre Jean-Louis Courriol, Jean Poncet, Laure Hinckel, et Emilian Galaicu-Paun animée par Iulia Badea Gueritee, écrivaine.
Traduire signifie faire pousser à l’intérieur du texte d’origine le texte d’arrivée…Quatre des plus remarquables traducteurs de littérature roumaine ouvrent largement leur laboratoire de traduction.

Jean-Louis Courriol a traduit Liviu Rebreanu, La Révolte, 2021, Ed. Non Lieu.

Laure Hinckel a traduit Mircea Cartarescu, Solénoïde, 2019, Ed. Noir sur Blanc.

Jean Poncet a traduit Lucian Blaga, Éloge du sommeil / Lauda somnului, 2020, Jacques Andre éditeur.

Emilian Galaicu-Paun, rédacteur en chef de la maison d’édition Cartier, a traduit Roland Barthes, Michel Pastureau etc.